Fiche descriptive

  • Cours principal : 14,5 Km
  • Longueur totale : 18 Km
  • Affluent rive gauche du Né
  • Communes traversées : Condéon, Reignac, Salles de Barbezieux, Barbezieux et St-Bonnet
  • Surface du bassin versant : 32 km²

Le Condéon prend sa source dans la commune du même nom, au lieu-dit de la fontaine rouillée. au sud du bassin versant du Né. La rivière se jette dans le Beau sur la commune de Salle de Barbezieux. De nombreuses sources l’alimentent tout au long de l’année, ce qui permet de soutenir le débit du Beau et du Né en été.

Le lit, d’un mètre de large à en amont, mesure 5 mètres en aval avec des berges hautes d’1 à 3 mètres. Il est sinueux sur le tronçon qui a été restauré et principalement composé de sables.

Des zones humides sont présentes le long du cours d’eau ainsi qu’au niveau des sources, notamment le long d’un ancien plan d’eau. On en trouve aussi là où la rivière emprunte d’anciens bras de dérivation de moulin (3) : elle est alors « perchée » et des zones humides occupent le lit naturel. La ripisylve, bien présente en amont, est assez pauvre voire absente dans les zones de cultures.

Une station d’épuration est présente dans le village de Condéon.

Le bassin versant du Condéon est assez vallonné en amont, on y trouve des zones boisées et de nombreuses sources, étangs et retenues d’eau. Sur la plus grande partie du bassin versant, le relief est cependant moins marqué : ce sont alors les grandes cultures qui dominent (maïs, blé), ce qui entraîne un risque de pollution d’origine agricole.

En 2015, le Condéon amont a fait l’objet de travaux de revalorisation sur 10 km, afin de diversifier l’écoulement du cours d’eau et de créer des habitats variés propices à la vie aquatique. Ces aménagements ont également permis d’améliorer la continuité écologique de la rivière en supprimant des chutes d’eau infranchissables.